Cet été, la longue période de sécheresse et les températures caniculaires ont brûlé de nombreuses pelouses. La couche de feutre présente a séché et empêche l’eau de pluie de s’infiltrer dans le sol jusqu’aux racines du gazon. Il est donc nécessaire de l’enlever et ainsi éviter à la pelouse de sécher encore plus rapidement les étés suivants.

gazon_grille

Les travaux à envisager sont des travaux de réfection, dont les solutions les mieux adaptées sont :

1 Scarification :
Si la pelouse n’est pas trop abîmée, une scarification peut suffire. Il s’agit de sortir la couche de feutre qui se trouve à la base des brins du gazon, à l’aide d’une machine adaptée, puis de l’évacuer. Le nouveau semis (sursemis) qui sera semé directement après, sera alors en contact direct avec le sol et pourra germer. Il faudra veiller à ce que la terre reste constamment humide après ces travaux, pour une durée de plusieurs semaines.

scarification

Réfection complète :
Si la pelouse est trop abîmée, il n’y a malheureusement pas d’autre solution que de refaire entièrement la pelouse. Pour commencer, il faudra déplaquer la couche de gazon existante, l’évacuer, puis labourer le terrain (à l’aide d’un motoculteur) afin de retourner la terre. Ensuite, il faudra retirer les pierres remontées à la surface et aplanir le sol. A ce moment-là, deux solutions s’offrent à vous :

  • semer un nouveau gazon ;
  • poser un gazon précultivé.

Quelle que soit la solution choisie, il faudra veiller à garder la terre humide pendant plusieurs semaines, le temps que les racines soient suffisamment longues pour puiser l’eau en profondeur dans le sol.

preparation_gazon

gazon_plaque_pose

Refaire sa pelouse comporte également d’autres avantages par rapport à la scarification. Chez Mille et un Jardins, nous profitons de cette occasion pour aplanir la surface (afin de supprimer les trous et les bosses), ou encore pour améliorer la structure du sol, par exemple en ajoutant de la perlite à la terre (il s’agit d’une roche silicatée d’origine volcanique, industriellement expansée, qui allège le sol et restitue l’humidité).
Il faut savoir que la durée de vie d’une pelouse est d’environ 10 ans. Après avoir entrepris les travaux de réfection complète, vous serez donc tranquilles pour quelques années, pour autant que la pelouse soit bien soignée (tonte, arrosage, engrais, scarification, etc.).
Il est également possible de profiter de l’occasion pour :

  • semer un mélange de graminées résistant mieux au sec ;
  • installer un arrosage intégré (les tuyaux sont enterrés dans le sol de manière permanente, et il est possible de programmer la fréquence des arrosages) ;
  • installer une cuve de récupération des eaux de pluie ;

cuve_recup_eau
Enfin, il est également possible de semer un gazon fleuri (mélange de graminées et fleurs). Ceci vous offrira un gazon plus résistant au sec, et l’entretien sera moindre par rapport au gazon.

Téléchargez notre dossier sur le gazon