Pyrale du buis

Le buis est une plante réputée pour sa robustesse. Pourtant, depuis quelques années, elle est malheureusement la cible d’une menace sérieuse avec l’apparition de la Pyrale du buis dans nos régions. Quelques mesures préventives simples permettent néanmoins de protéger vos buis contre ces insectes.

2015-05-21 11.51.57

La Pyrale du buis : qu’est-ce que c’est ?

La Pyrale du buis est une chenille vorace importée d’Asie qui mesure jusqu’à 5cm. De couleur vert-jaune à vert foncé, elle est striée de bandes noires et blanches et possède plusieurs points noirs sur le côté. Il est important de préciser que cette chenille n’est pas urticante.

DSC_0359

La Pyrale du buis hiberne sous forme de chenille abritée dans un cocon. Au printemps, dès que la température atteint 7° C, les chenilles se réveillent et dévorent les feuilles de buis sur lesquelles elles se trouvent. Après un stade larvaire de 4 semaines, les chenilles rejoignent leur cocon et entament leur nymphose. Une fois éclos, les papillons cherchent de nouveaux buis dans les environs pour y déposer leurs œufs. Selon les conditions météorologiques, on peut observer 2, 3 voire même 4 générations de Pyrale du buis sur une année. Sa prolifération rapide implique une intervention immédiate, dès le mois de mars, si l’on désire s’en débarrasser.

Symptômes et moyens de lutte

Signes de détection

DSC_0358

Plusieurs signes peuvent vous permettre de détecter une éventuelle attaque. Soyez attentif si les feuilles de vos buis brunissent, sèchent et finissent par tomber. En y regardant de plus près, on remarquera la présence de cocons, de toiles et de fils de soie à la base des arbustes et sur les feuilles, ainsi que des chenilles bien sûr. Leurs déjections, verdâtres à noires, retrouvées sur le feuillage et au sol sont également un signe révélateur de leur présence.

2015-05-21 11.51.47

Afin de pouvoir agir efficacement en cas d’attaque, procédez à un contrôle régulier de vos buis à partir de mars et traitez le plus vite possible toute plante touchée.

Traitement

En premier lieu, si vous possédez des buis solitaires, de petite taille ou peu nombreux, il est possible d’enlever manuellement les chenilles, ce qui peut néanmoins s’avérer très fastidieux. Afin de vous débarrasser efficacement de ces chenilles, un traitement biologique sera très souvent l’option la plus recommandée.

Pour ce faire, on aura recourt à la Btk (Bacillus thuringiensis ssp. kurstaki). Cette bactérie, qui vit naturellement dans le sol, est utilisée partout dans le monde comme agent de lutte biologique pour réprimer divers insectes ravageurs forestiers et agricoles depuis une trentaine d’années. Arrosée sur les plantes, la Btk infectera la Pyrale du buis dès que cette dernière s’attaquera aux feuilles traitées. Empêchée alors de s’alimenter suite à l’absorption de la bactérie, la chenille mourra dans les jours suivants.

Vous pouvez facilement trouver ce produit dans le commerce, mais nous restons à votre entière dispositions pour toutes questions. Afin de vous apporter les meilleurs résultats, nous avons à cœur de vous proposer des alternatives biologiques et des traitements écologiques, utilisés par nos professionnels qualifiés, afin de vous aider à lutter contre la pyrale du buis tout en respectant avant tout votre jardin.
Pour toutes questions ou besoins de conseils supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter sans attendre ! Nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de vous aider !